Blog arrow Maitrise d'ouvrage arrow Les pouffes et les autistes


Les pouffes et les autistes

Version imprimable Suggérer par mail
MOA - Relation marketing / informatique
Écrit par Serge Boué   
16-03-2008

Informatique : Au Marketing, il n’y a que des pouffes.
Marketing : Les informaticiens sont tous des autistes.

 

 Aujourd’hui, ils sont bien courageux ceux qui avouent encore être ingénieur informaticien. Ils prennent le risque que leurs interlocuteurs fredonnent spontanément la chanson de Cauet « Ingénieur informaticieeennnn ». Si au début, cette chanson pouvait faire sourire, elle est devenue vite énervante. Elle a quand même l’avantage de forcer les « ingénieurs informaticiens » à avoir de l’imagination pour se présenter. l'objectif est d'éviter d'utiliser ces deux mots maudits, alors apparaissent : les urbanistes en système d’information, les architectes des développements logiciels, les consultant en maîtrise d’œuvre informatique…

Mais cette chanson ne fait que refléter la perception générale que l’on peut avoir des informaticiens : des barbieautistes restant entre eux et qui s’intéressent plus aux machines qu’aux gens. Il est vrai que le métier d’informaticien est un travail solitaire. Le programmeur passe de nombreuses heures seul face à son ordinateur. Parfois, l’envie est irrésistible d’engueuler cette foutue machine qui ne fait pas ce que l’on veut !

Mais franchement, est-on pour autant autiste parce que l’on parle à des machines qui ne peuvent répondre ?

 

Les marketeurs,eux, se doivent d’être à l’affût des nouvelles tendances pour en faire profiter pleinement la stratégie marketing du produit dont ils ont la charge. Mais ce sacerdoce ne peut se faire qu’en se sacrifiant soit même. Par exemple, les marketeuses se voient donc obligées d’essayer le dernier string Chanel ou l’épilation tahitienne nouvellement proposée par leurs esthéticiennes. Bien sûr, pour que l’investigation scientifique soit complète, il est nécessaire d’échanger sur cette nouvelle expérience de consommation avec l’ensemble du bureau. La réaction des collègues est sans doute une nouvelle analyse prédictive des scores d’intention….

Mais franchement est-on pour autant une pouffe parce que l’on parle toute la journée de ses derniers achats en solde en se plaignant de sa surcharge de travail ?  

Le rôle de la maîtrise d’ouvrage ?… ne pas croire à ces clichés grotesques !

 
Suivant >