Blog arrow Marketing arrow Une publicité qui VOUS espionne


Une publicité qui VOUS espionne

Version imprimable Suggérer par mail
Marketing - Internet
Écrit par Serge Boué   
01-06-2008

La mise en place d'une publicité qui traque l'internaute grâce à l'historique de navigation.

Comment afficher une publicité contextuelle qui dépend des sites déjà visités par l'internaute.

L'efficacité d'une campagne publicitaire dépend souvent de la qualité du ciblage : la capacité à délivrer le bon message au bon moment à la bonne personne.

Le succès des publicités "adwords" de Google vient, en partie, de leur capacité à s'adapter au contenu de la page sur lesquelles elles s'affichent. Elles proposent ainsi un message séduisant pour l'internaute en rapport avec ses centres d'intérêt supposés.

Cette logique d'adaptation du message peut être appronfondie en y ajoutant l'historique de navigation de l'internaute. Il ne s'agit plus seulement de proposer une publicité déduite du contenu d'un site, mais de l'historique de navigation de l'internaute sur d'autres sites.
Il est intéressant de savoir qu'un internaute vient de visiter des sites comme "seloger.com" ou "avendrealouer.com", pour lui proposer une publicité sur l'immobilier.

Les grandes régies publicitaires sont capables de suivre cette démarche. Elles peuvent recourir à l'utilisation de cookies. La plupart du temps les bandeaux publicitaires sur une page ne sont pas hébergés sur le site visité mais sur le serveur d'une régie publicitaire. Ce serveur peut alors laisser un cookie  avec le nom du site visité. Si cette même régie gère l'affichage publicitaire de 100 sites, elle peut alors déterminer lesquels de ces 100 sites ont été visités.

Une régie est donc en théorie limitée à sa liste de sites clients pour délivrer un message adapté pour l'internaute.
Quant à un webmaster isolé, il ne peut bénéficier de ce stratègème. En effet, un site (un nom de domaine) ne peut accéder qu'aux cookies qu'il a lui même déposé.

Cependant, cette limite peut être contournée. Pub espion
Dans le bandeau gauche de mercatic.fr apparaît un message d'autopromotion pour le "widget mercatic". Cette publicité se base sur l'historique de navigation pour l'affichage du message.
Le widget Mercatic n'est proposé que pour webwag. Cette publicité vérifie si l'internaute a dernièrement visité ce site  ou un de ses concurrents (igoogle, netvibes...). En fonction de cette analyse, 3 messages peuvent être proposés :
"Avez-vous pensé à changer votre page de démarrage ? Découvrez Webwag. vous pourrez installer le widget mercatic"
"Quelle est votre page de démarrage ? nom_des_sites_détectés ? Découvrez Webwag. vous pourrez installer le widget mercatic."
"Quelle est votre page de démarrage ? nom_des_sites_détectés ? Préférez webwag que vous connaissez déjà.vous pourrez installer le widget mercatic"


Techniquement, mercatic.fr va afficher des liens vers ces sites (webwag, igoogle, netvibes...). Le navigateur internet conserve l'historique des sites visités. Au moment de l'affichage, les liens vers les pages déjà visitées apparaissent dans un style différent des pages inconnues. Par exemple sous Mercatic.fr, un lien vers une page est écrit en gras et est souligné. Mais un lien vers une page déjà visitée n'est que souligné.

Pour déterminer les sites visités, il suffit de tester cette proprieté en javascript.

Pour la réalisation d'un tel stratagème, le site sur ajaxian   apporte toutes les informations théoriques et des exemples à adapter.

La mise en place de ce mécanisme soulève une nouvelle fois le problème de l'accès aux données de l'utilisateur à son insu. Beaucoup de sites précisent dans leurs mentions légales l'utilisation qui est faite des cookies. Devrait-il y avoir les mêmes mises en garde pour l'accès à l'historique de navigation ?
 
< Précédent   Suivant >