Blog


La crise et l'écologie : des opportunités pour le troc ?

Version imprimable Suggérer par mail
Marketing - Internet
Écrit par Serge Boué   
13-09-2009
Plusieurs études montrent que la crise et la prise de conscience des problèmes écologiques conduiraient certains consommateurs à adopter une consommation responsable. Est une aubaine pour les services de trocs sur internet ?

Plusieurs études démontreraient l'inquiétude des consommateurs face à la crise. La perte du pouvoir d'achat entrainerait des nouvelles habitudes  favorisant une consommation de biens durables. Ainsi d'après une enquête réalisée en mars 2009 par TNS Media Intéligence pour Ethicity , pour 90 % des Français, la crise économique actuelle représente une occasion de revoir nos modes de vie et de consommation. Les services les trocs sur internet

De même, la prise de conscience des problèmes écologiques influerait sur les habitudes de vie et de consommation. Ainsi d'après cette même étude, 69% des Français déclarent avoir changé de comportement pour le Développement Durable ces 12 derniers mois. Des convictions que certains aspirent à mettre en pratique dans leurs achats. Ce sont notamment les "consom’acteurs".

Ces deux causes conduiraient à des consommations "alternatives" où la possession de l'objet n'est plus indispensable.
Une étude, réalisée par le Crédoc en mars 2009 auprès de 1007 personnes représentatives de la population résidente en France métropolitaine, souligne que les internautes prennent de la distance avec les biens de consommation : 75% des internautes (contre 60% des non-internautes) estiment aujourd’hui que l’important c’est de pouvoir utiliser un produit plus que de le posséder.

L'étude de Ethicity confirme ce sentiment au travers de plusieurs questions : 29 % des femmes sont prêtes à échanger un produit mode/habillement pour un autre

40 % des Français sont prêts à échanger un produit culturel pour un autre  (surpondération chez les 25-49 ans)

Une autre enquête réalisée en ligne auprès de 500 personnes par Ipsos Marketing au mois de février 2009 confirme ces résultats :  25% des Français expriment un intérêt pour le troc ou l’échange,

Dans ce contexte favorable, les sites web de troc devraient donc connaître un plein essor.

Il existe pour la France de nombreux services de troc sur Internet : troctoo.com, beebarter.com, trocking.com, trocmania.fr, swapbox.org, troquissimo.com, troc-echange.com... Mais d'après Alexa, les trois sites ayant les plus fortes audiences dans ce domaine sont gchangetout.com , france-troc.com , digitroc.com

Cependant, pour Google trends , la fréquentation de ces trois sites est en baisse depuis au moins 6 mois. En consultant les pages sauvegardées du site Archive.org, le nombre d'annonces d'échange sur le site France-troc serait descendu de 37 275 petites Annonces en Février 2008 à 14 286 annonces aujourd'hui.

Comment expliquer, dans cette période de réfléxion sur la consommation, une baisse de fréquentation des services web de troc ?

Une première hypothèse pourrait être économique : la baisse globale du nombre d'achats entraînerait une baisse du nombre d'objets à échanger et donc de la fréquentation des sites de troc ou d'échange.

Mais peut-être les nouveaux adeptes de la consommation raisonnée prèferent-ils un autre type d'échange marchand alternatif comme la location ou la revente  entre particuliers ? Une étude des sites comme zilok ou le bon coin serait nécessaire pour le vérifier....

 
< Précédent   Suivant >