Blog arrow Marketing arrow Porte-carte virtuel


Porte-carte virtuel

Version imprimable Suggérer par mail
Marketing - CRM
Écrit par Serge Boué   
03-10-2010
Dans un article précédent, nous avions présenté quelques solutions de gestion de carte de fidélité initiées par les enseignes.

Il existe aussi de nombreuses applications permettant de gérer un portefeuille virtuel de cartes de fidélité.


L'idée est généralement d'alléger son portefeuille réel en supprimant les cartes de fidélités, ces cartes étant enregistrées dans une application du téléphone portable.
Au moment du passage en caisse, le téléphone portable est présenté à la place de la carte de fidélité.

Application MobifidCe type de fonctionnement est possible pour les cartes de fidélités à code barre. Le code barre est présenté sur le téléphone portable et non sur une carte plastique.
Le code barre peut être généré par un site web auquel on accède en magasin ou par une application directement embarquée sur le téléphone.


La première solution est celle proposée par exemple par Fidiz. Le mobinaute doit se connecter à un site mobile pour faire apparaitre le code barre de ses cartes de fidélité. L'inconvénient majeur de cette solution réside dans le fait que la connexion à Internet peut être difficile en magasin.

 

 

La deuxième solution a été adoptée par de nombreuses applications (par exemple : Fidall pour Iphone, Fidall Key ring pour Android, FidMobile par Snapp pour Iphone, Nokia, Samsung...)


Ces applications rencontrent un beau succès et chacune s'est lancée dans le recrutement d'enseignes pour proposer l'offre la plus diversifiée.


Une initiative originale est celle de Monabanq avec "un portefeuille virtuel qui permet d’enregistrer et d’envoyer ses RIB par emails, d’accéder en un clic à ses cartes de fidélité, d’appeler un numéro d’opposition direct ou encore de consulter son compte"

Malheureusement certains lecteurs de code-barres de magasin ne reconnaissent pas toujours un code généré par un téléphone portable

L'apparition récente de ces porte-cartes virtuels va nécessiter de former les caissiers à accepter ce type de support. Elle aura peut être aussi des répercussions sur l'efficacité des programmes de fidélité. Les possesseurs de porte-cartes virtuels auront-ils le même comportement d'achat et de fidélité que les porteurs de cartes classiques ? Qui sont-ils vraiment ?

 
< Précédent   Suivant >