Blog


Fidall V2 : une nouvelle étape dans la dématérialisation des cartes de fidélité

Version imprimable Suggérer par mail
Marketing - CRM
Écrit par Serge Boué   
14-12-2010
Fidall, le portefeuille virtuel de cartes de fidélité vient de mettre en ligne une nouvelle version de son application.

 Fidall

Jusqu'à maintenant Fidall permettait d'enregistrer ses cartes de fidélité  sur son smartphone afin de les avoir toujours avec soi. La V2 de l'application Iphone s'enrichit de trois nouvelles fonctionnalités :


- La synchronisation des comptes

Fidall n'est plus qu'une simple application, c'est maintenant aussi un  site web. Cela permet de synchroniser l'application du téléphone portable  avec le site web.
Ainsi en cas de perte, de vol ou de changement de  téléphone, les données des cartes de fidélité ne sont pas perdues. Elles  peuvent être restaurées sur le nouveau téléphone.


- L'inscription facile  aux programmes de fidélité des enseignes partenaires.

Lorsqu'une enseigne vous propose d'adhérer à un nouveau programme de fidélité, elle vous pose toujours les mêmes questions. Avec la nouvelle  version de Fidall, il n'est plus nécessaire de remplir n fois des formulaires équivalents. Une fois que vous avez accepté les conditions générales du programme de fidélité, l'application transmet directement vos
coordonnées qu'elle a pré-enregistrée, à l'enseigne. L'inscription à un  programme de fidélité peut donc se faire en magasin ou chez soi.Fidall application

Plusieurs marchands se sont déjà déclarés intéressés par ce nouveau service. Les premiers a être proposés sont Truffaut et les centres  commerciaux Hammerson (O’Parinor, Italie 2,  Bercy 2, Espace Saint Quentin, Les 3 Fontaines, Place des Halles, Grand Maine...)


- Le décompte des points sur son mobile

Il est toujours difficile de connaître son solde de points fidélité pour chaque enseigne. Fidall propose maintenant le décompte des points fidélité  directement accessible depuis votre mobile.
Ce service est proposé  actuellement pour quelques enseignes comme Carrefour, Air France ou Nicolas.


Avec ces trois nouvelles fonctionnalités, Fidall se positionne comme un nouveau canal de recrutement de consommateurs pour les enseignes. L'outil veut prolonger la relation entre l'enseigne et ses clients.
Fidall peut donc apparaîttre comme un concurrent des applications mobiles des enseignes. Pour Yann Casanova, fondateur de Fidall, "Fidall n'est concurrent que des mauvaises applications des enseignes. Les consommateurs ont collectionné les cartes de fidélités dans leurs portefeuilles. Ils n'ont aucun intérêt à collectionner sur leur mobile des applications d'enseignes qui ne feraient que simuler leurs cartes de fidélité".

Aujourd'hui, les nouvelles fonctionnalités "inscription facile" et décompte des points" ne sont proposées que pour quelques enseignes. Mais les possibilités de déploiement sont importantes. En effet, Fidall  revendique un parc de plus de 300 cartes de fidélité référencées. Il y a parmi elles des cartes d'enseignes nationales, mais aussi de chaînes  régionales ou de petites structures locales qui n'ont que 3 ou 4  établissements.

Mais l'avenir pour Yann Casanova sera peut être aussi le M-couponing ou le  NFC. L'entreprise regarde attentivement les évolutions de ces deux  technologies. Cependant Fidall garde une approche pragmatique. La petite structure préfère concentrer ses investissements sur des développements dont la rentabilité est plus immédiate.


Avec ces nouveaux services, Fidall tentent de se démarquer de ces  concurrents et de séduire de nouveaux utilisateurs. Mais la société se crée aussi une base de données comportementales inédite.
L'entreprise s'interdit de revendre les données concernant une carte fidélité d'une enseigne à un concurrent direct de ce commerçant.
Mais les  données, une fois anonymisées, sont une mine d'enseignement sur les  consommateurs et leurs habitudes. Quel profil possède quelles cartes ? Tels porteurs de cartes possèdent -ils aussi des cartes d'enseignes concurrentes ?

A n'en pas douter, Fidall va détenir des informations qui intéresseraient  de nombreux responsables CRM....

 
< Précédent   Suivant >