Mercatic

A lire, Histoire et entreprise

Les musées d’entreprises, instruments marketing de valorisation du patrimoine industriel : le cas de l’horlogerie en Suisse

serge boue

Cette conférence​1​ aborde le musée d’entreprise comme un outil marketing pour valoriser le patrimoine industriel et la marque. L’article se base sur un revue de la littérature sur le sujet, des visites de musées d’entreprises, des entretiens de responsables de musée.

Quelques citations notables :

L’auteur revient sur des définitions proposées par d’autres auteurs : « le lieu où l’entreprise se prend elle-même comme objet d’étude, s’exposant à des publics internes et externes » (Meysonnat-Courtois, 1994)

« d’un espace muséal qui présente et met en valeur son passé, ses techniques, son savoir-faire, sa production, ses marques, son secteur professionnel, le territoire sur lequel elle est implantée ; cet endroit permet d’accueillir un public consacré ou hétérogène, restreint ou élargi, en fonction d’objectifs ou d’enjeux diversifiés » (Cousserand,2009).

Musées poussiéreux

François Courvoisier constate que : « Rares sont d’ailleurs les entreprises qui recourent au vocable de « musée », synonyme pour beaucoup de passé et de poussière : on entend plus souvent parler de « Galerie du patrimoine », par exemple pour Jaeger-LeCoultre, de « Maison » pour Vacheron Constantin ou encore de « L.U.Ceum » pour Chopard »

Pourquoi créer un musée ?

« Il existe différentes raisons pour lesquelles une entreprise souhaite développer son propre musée (Rigby, 2008): démontrer qu’elle fait partie de l’histoire, qu’elle est pionnière dans le développement de son industrie ; raconter une belle histoire ; valoriser une marque-phare ; et l’utiliser comme un outil de promotion des ventes »

Musée des techniques

« On distingue les musées d’entreprise à caractère technologique qui s’apparentent à des centres de culture scientifique, technique et industrielle des musées d’entreprise à dimension entrepreneuriale, c’est-à-dire orientés sur l’enseigne industrielle, l’histoire de l’entreprise, le parcours économique, l’artisanat, les produits et services. »

La visite d’entreprise

« La visite d’entreprise présuppose une ouverture à un ou plusieurs types de publics, mais elle n’implique pas nécessairement l’existence d’un musée. Les motivations de l’ouverture des portes d’une entreprise au public sont multiples: un outil de communication et de marketing au travers de la présentation d’un savoir-faire (Pierre, 2005) ; la possibilité de développement d’une démarche commerciale pour augmenter ses ventes, surtout s’il existe un magasin de vente de produits à l’issue de la visite ; l’occasion de valoriser le travail des employés et d’assurer la promotion des métiers auprès des jeunes ou des demandeurs d’emploi ; l’opportunité de favoriser la cohésion sociale, en créant un lien entre les employés ; l’accès au grand public, d’une manière exceptionnelle et sur une période déterminée, au cœur de l’entreprise ; finalement, la visite d’entreprise valorise les forces et les traditions économiques et sociales d’une région, d’une manière dynamique et non passéiste. »

  1. 1.
    Courvoisier FH. Les Musées d’entreprises, Instruments Marketing de Valorisation Du Patrimoine Industriel : Le Cas de l’horlogerie En Suisse. Université de Champagne-Ardenne, Reims; 2016:1. Accessed October 4, 2010. https://www.researchgate.net/publication/299604330_Les_musees_d%27entreprises_instruments_marketing_de_valorisation_du_patrimoine_industriel_le_cas_de_l%27horlogerie_en_Suisse